Anoula Sifonios

Anoula Sifonios a découvert les cultures indiennes et persanes pendant l'enfance.
Elle part pour l'Inde en 1993 et passe un baccalauréat au Lycée Français de Pondichéry.
Dès lors elle ne cessera plus de voyager et séjourner en Inde.
Pour pouvoir lire les textes zoroastriens et indiens dans leur langue originale elle étudie
à l'Université Libre de Bruxelles et passe une licence en histoire et philologie orientale
(1996-2000).
Elle s'y passionne pour le sanskrit et la philosophie indienne, notamment l'advaita.
La méditation vipassana marque un tournant en lui montrant l'importance du corps,
carrefour entre le ciel et la terre.
Le yoga apparaît à ce moment-là comme le trait d'union entre les divers pôles
de sa vie : relation au monde, philosophie, travail du corps, du souffle et du mental.

Elle s'est formée à l'enseignement du Yoga à l'EFEY de Lausanne (2004-2008) auprès de Malek Daouk
et Geneviève Gillet, dans la tradition de TKV Desikachar, puis en Nidra-yoga de la tradition shivaïte avec André Riehl.
Diplômée Yoga Suisse et orientaliste, Anoula Sifonios enseigne le sanscrit et l'histoire des religions asiatiques dans
différentes institutions. Outre le yoga postural, elle intervient dans les formations d'enseignants de yoga dans
plusieurs écoles en Suisse romande et en France, pour le domaine de la philosophie indienne.
C'est par une approche vivante, basée sur l'échange et la connaissance de soi, qu'elle essaie de transmettre cette
tradition millénaire.
Elle a coréalisé le FILM "Prisonnier de combien de vies" avec Johan Vermeylen et Julien Cuendet.

Anoula Sifonios a dirigé l'école genevoise Yoga7 avant d'ouvrir son propre cursus de formation.
Elle guide des retraites et des sâdhana; offre des satsangs et des entretiens existentiels.

 Cours individuel et yoga thérapie avec Anoula Sifonios




Johan Vermeylen

Depuis très jeune, le parcours de Johan Vermeylen est marqué par un questionnement
existentiel poignant. La quête est profonde recherche de vérité, désir ardent de retrouver la Source. Différents courants viendront enrichir cet élan: le christianisme grâce aux moines des écoles qu'il fréquente enfant, le soufisme à travers la tarika de Cheikh Bentounès, hindouisme et bouddhisme en Inde et en Asie. La pratique du yoga laissera en lui également une empreinte durable. Ce qui le touche est la spiritualité vivante au bout de chaque tradition.

Simultanément, le fonctionnement du monde le questionne ; il acquiert des outils socio-
logiques qui lui permettront de prendre la mesure de la condition humaine. Il se formera
en travail socio-culturel à Louvain en Belgique. Par la suite, une maîtrise en Programmation Neuro-Linguistique lui donnera un puissant outil de libération.


Johan s'investit cœur et âme dans l'enseignement de Jiddu Krishnamurti. En 1994 survient une transformation intérieure radicale qui comble toutes ses aspirations. Il répond à l'appel du voyage et séjourne pendant une longue période en Orient. A travers des rencontres significatives et des séjours dans des lieux saints, il intègre ce nouvel état intérieur.
En même temps, il continue à s'intéresser aux projets de développement un peu partout en Asie, de la Birmanie à l'Iran, en passant par le Pakistan, l'Inde, la Palestine ou encore l'Egypte. Cela l'amènera à réaliser le FILM "Prisonnier de combien de vies" avec Anoula Sifonios et Julien Cuendet.

De retour en Europe, il se dédie à la création artistique et depuis une dizaine d'années, il enseigne sa propre approche de l'expression créatrice. L'acte de créer devient un processus de connaissance de soi, le jaillissement spontané de l'être. Du psychosocial à l'art comme outil d'intégration, Johan transmet le fruit de son parcours : entrer dans l'espace qui permet davantage de liberté, dans la découverte de qui nous sommes.

Dans l'esprit du fameux Yoga-Vasishtha, il enseigne la gestion mentale et la peinture, accompagne les gens dans l'investigation de l'Essentiel.
Entre une session de groupe et un coaching individuel, Johan cultive son jardin et l'amour du Vivant.

 Thérapie et consultation privée avec Johan Vermeylen

 



Shûnyatâ yoga

Inspirés par la tradition indienne du yoga et de l’Unité, Johan et Anoula proposent de cheminer dans la recherche de la spatialité. Le nom shûnyatâ évoque le fond de leur enseignement: apprivoiser en soi le mystère de l’existence, entrer dans le silence, défaire les crispations et pratiquer la détente confiante.
Shûnyatâ yoga
, yoga du Vide chaleureux, vous invite à retrouver en vous l’intime Présence. Postures, respiration, méditation, expression créatrice sont au cœur de la démarche, adaptée aux besoins des pratiquants.

Lire l’article sur < shûnyatâ >